48% de réduction de votre impôt sur le revenu

Et si vous investissiez dans le Cinéma et l'Audiovisuel Français ?

Les SOFICA (Sociétés pour le Financement de l’Industrie Cinématographique et Audiovisuelle) ont été crées en juillet 1985 afin de favoriser la production cinématographique française et européenne. Elles participent au financement d’oeuvres et acquièrent, en contrepartie, des droits à recettes sur l’exploitation de ces oeuvres en fonction des différents supports d’exploitation : en salles, sur les télévisions hertziennes ou cryptées, sur les marchés vidéo, DVD/VOD et à l’international. La souscription au capital d’une SOFICA permet une réduction d’Impôt sur le Revenu à hauteur de 48% du montant souscrit.

Plus d’informations sur les SOFICA

  • Participer au financement d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles françaises ;
  • Réduire votre impôt sur le revenu à hauteur de 48% du montant souscrit ;
  • Bénéficier du savoir-faire de COFINOVA qui a investi, depuis 2004, dans plus de 490 films et 67 œuvres audiovisuelles, et financé le développement de plus de 512 projets, dont de nombreux succès qui se sont distingués en festivals et dans les salles ; 
  • Des investissements diversifiés entre fictions, séries d’animation, documentaires TV et films de cinéma.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Malgré la crise du Covid-19, les marchés d’exploitation des oeuvres restent dynamiques, premier d’Europe en termes de fréquentation, les films français d’Art et d’Essai ont notamment bénéficié de la réouverture des salles ; le retour des spectateurs n’a pas profité aux traditionnels block busters américains qui ont fait le choix de reporter sine die leur sorties. Un film comme Effacer l’Historique de Gustave Kervern & Benoit Delépine a ainsi réuni plus de 500 000 spectateurs en salle à la rentrée. De plus, les modes de consommation par VOD et SVOD (Netflix, Amazon, etc …) sont en pleine croissance et en besoin de films nouveaux ! 

Malgré la crise du Covid-19, l’exploitation en France des films français reste dynamique. Si la fréquentation globale a baissé à la réouverture des salles, le retour des spectateurs a très majoritairement bénéficié aux films français, et non block-busters américains qui ont fait le choix de reporter sine die leur sortie. EFFACER L’HISTORIQUE de Gustave Kervern & Benoit Delépine (COFINOVA 16) a ainsi réuni plus de 500 000 spectateurs à la rentrée et la BONNE EPOUSE de Martin Provost (COFINOVA 15) 650 000 malgré une exploitation en deux parties (avant et après le premier confinement). De plus, les salles ont mis en place les protocoles sanitaires les plus exigeants leur permettant une exploitation optimale dès que la réouverture sera possible. Enfin, certains films peuvent recevoir des dérogations pour être distribués directement en VOD ou vendus à des plateformes SVOD.

Sur les 6 premiers mois de l’année 2020, le marché de la location en Vidéo A la Demande (VAD) a progressé en France de près de 22%, celui de l’achat en ligne de 36% (VOD) et celui des plateformes par abonnement (SVOD) de 56%. Les abonnés Netflix ont augmenté de 30% pour arriver à 8 millions en France soit plus du double des abonnés de Canal +. L’offre de films français a nettement progressé sur ces plateformes donnant de nouvelles opportunités de ventes. Par ailleurs, la transposition effective dans la loi de la directive SMA qui interviendra en 2020 va obliger ces plateformes à investir encore davantage dans le cinéma et l’audiovisuel national, créant toujours plus d’opportunités de diffusion et donc de ventes pour les films et séries Cofinova.

Après le premier confinement, l’industrie s’est organisée avec le Centre National du Cinéma pour mettre en place des mesures sanitaires sur les tournages et permettre aux producteurs de s’assurer contre le risque de leur arrêt. Le flux de projets reçus par Cofinova est donc toujours très actif et nous permet de rester très sélectifs sur nos investissements dans un contexte où le besoin de se divertir et la demande de films sont extrêmement forts. Cofinova 16 et 17 ont pu investir en 2020 dans des films porteurs et dont la sortie est prévue au premier semestre 2021 tels LA BOITE NOIRE, thriller palpitant de Yann Gozlan dans la lignée du CHANT DU LOUP, EIFFEL, biographie romantique du célèbre architecte, la nouvelle adaptation d’EUGENIE GRANDET par Marc Dugain, mais aussi ANNETTE (Leos Carax) ou ARTHUR RAMBO (Laurent Cantet) ou LES OLYMPIADES (Jacques Audiard) grands candidats pour la prochaine édition du festival de Cannes. Par ailleurs, les plus de 50 conventions de développement actives avec les producteurs indépendants leaders nous permettent de bénéficier des opportunités d’investissements les plus fortes. Enfin, 50% des investissements ne sont pas liés aux résultats d’exploitation : 25% des investissements sont réalisés avec une promesse de rachat à terme et prix convenus à l’avance et 25% en développement de films et séries aux côtés du producteur – c’est leur rachat au moment de la mise en production qui en permet la rémunération et non le box office de ces films. 15% de son enveloppe est consacrée à des projets audiovisuels et notamment des séries d’animation qui sont directement exploités en TV ou en plateforme SVOD.

Souscrire à COFINOVA

Crédit Mutuel - CIC - Banque

CLIENTS CIC / CRÉDIT MUTUEL

Rapprochez-vous de votre conseiller en gestion de patrimoine

CONTACT DIRECT

Contactez COFINOVA : meilhoc@cofinova.com

Tel : 06.81.58.27.92

Audrey DIwan
Remporte le Lion d'Or à la Mostra de Venise pour son film L'Evènement !
Cliquer ici
Titane
Un film de Julia Ducournau
avec Vincent Lindon, Agathe Rousselle
Palme d'or Festival de Cannes 2021
Annette
Un film de Léos Carax
avec Adam Driver, Marion Cotillard
Prix de la mise en scène Festival de Cannes 2021
La bonne épouse
Un film de Martin Provost
ayant accueilli 
631 869 spectateurs en salles
avec Juliette Binoche, Yolande Moreau, Noémie Lvovsky
Effacer l'historique
Un film de Gustave Kervern & Benoît Delépine ayant accueilli
522 179 spectateurs en salles
avec Blanche Gardin, Denis Podalydès, Corinne Masiero
Alice et le Maire
Un film de Nicolas Pariser
avec Fabrice Luchini, Anaïs Demoustier, Nora Hamzawi et Maud Wyler
Sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs 2019
Le chant du loup
Un film de Antonin Baudry
avec François Civil, Omar Sy, Reda Kateb, Mathieu Kassovitz
Précédent
Suivant

18 années d'expérience, 120 millions d'euros investis dans plus de 500 projets

1

Des partenaires d'envergure depuis 2004

COFINOVA s’appuie sur plusieurs partenariats solides et récurrents avec d’autres acteurs influents du secteur tels que ARTE France Cinéma, Nord-Ouest Productions, Les Productions du Trésor, Haut et Court, Les films du Worso, ou encore Rectangle Productions. Ils lui permettent un accès privilégié à des projets de qualité. 

2

UN excellent historique d'investissement dans l'animation

COFINOVA se démarque par son expertise dans le secteur de l’animation audiovisuelle et cinématographique. Cette spécificité se manifeste par la tenue régulière d’un comité d’investissement dédié, ainsi que par une démarche de prospection accrue, à travers notamment la participation au Festival International du Film d’Animation d’Annecy. COFINOVA peut ainsi diversifier ses partenariats et affiner sa sélection des projets dans un marché particulièrement abondant.

BigFoot Family de Jeremy Degruson et Ben Stassen

3

Une fidélisation des producteurs par le développement

Le développement correspond à la phase de recherche et d’écriture aboutissant au scénario définitif du film. En fléchant une part importante de ses investissements vers le développement, particulièrement pendant la période actuelle de crise sanitaire, COFINOVA permet aux producteurs de continuer à développer des projets plus ambitieux, facilitant le financement des films, support de récupération de ces investissements. Le développement permet de diversifier le risque de COFINOVA et génère des opportunités d’investissement. COFINOVA obtient également en contrepartie un « droit de premier regard » sur les projets développés, consolidant ainsi ses débouchés d’investissements futurs dans un contexte de concurrence accrue entre les SOFICA. 

Aline de Valérie Lemercier
Eugénie Grandet de Marc Dugain

COFINOVA : Financement de la Production Audiovisuelle et Cinématographique